10 trucs pour rédiger un e-mailing efficace et pertinent

L’e-mailing est un outil de communication et de marketing plutôt attrayant : instantané, il affiche un taux d’ouverture de 38,49 %. Malgré son aspect simpliste, il requiert un soin tout particulier, notamment au niveau rédactionnel. Comment rédiger un e-mailing efficace et légitime aux yeux de votre cible ? Voici les 10 conseils de MIG pour enregistrer un bon taux de clic !

Outre le titre et le message pertinent de l’e-mailing, certaines règles doivent être respectées pour donner envie à votre cible d’ouvrir votre e-mailing et de le lire. Avoir un visuel attractif, susciter la confiance, apporter du conseil, faire part d’un bon plan ou d’un réel intérêt pour votre cible, sont des éléments inconditionnels pour toucher au but.

1/ Trouvez un titre accrocheur et court

Lors de la consultation de ses emails, votre cible choisira ceux qu’elle ouvrira en un coup d’œil en s’arrêtant au titre. Celui-ci doit donc éveiller l’intérêt. Pour rédiger un e-mailing efficace et pour être lu sur tous les supports dont le mobile, le titre doit être court et percutant. Par exemple, pour une offre promotionnelle en boutique, n’écrivez pas « Prix intéressants sur nos articles » mais « – 30 % sur tout le magasin ». Votre objectif : créer du trafic en boutique. Mais tout commence par le taux d’ouverture de votre e-mailing !

2/ Soignez la 1re ligne de votre e-mailing

Dans certaines boîtes mail, la première ligne de votre e-mailing s’affiche à côté de l’objet. Vous devez donc exploiter cet espace pour être encore plus attractif. Profitez-en pour présenter davantage l’intérêt qu’aura votre cible à ouvrir l’e-mailing, et annoncer ce qui vient après l’objet pour donner envie de lire la suite.

3/ Personnalisez vos e-mailings

Les consommateurs attendent de plus en plus de communication personnalisée. Ils ne souhaitent plus être fondus dans la masse, surtout la génération Z (née dans les années 2000), ultra-connectée et prescriptrice, et très influente dans le cercle familial et parmi ses amis, même si son pouvoir d’achat est peu élevé. Pour parler à un consommateur, il faut s’adresser à lui directement : intégrez donc son prénom dans vos communications.

4/ Pour rédiger un e-mailing efficace, suscitez la confiance

Si votre enseigne est très connue, les destinataires de votre e-mailing n’auront aucun doute sur votre identité. En revanche, si votre notoriété n’est pas encore très développée, vous devrez susciter la confiance de vos destinataires. Cela se fait en s’identifiant clairement dans votre nom d’expéditeur.

5/ Travaillez vos accroches

Vos destinataires ont ouvert votre e-mailing, vous devez maintenant les convaincre de le lire ! Comment faire ? En attirant leur attention et en soignant particulièrement votre accroche. Elle doit annoncer clairement ce pour quoi vous les contactez. Expliquez-leur ce que vous avez à leur offrir.

6/ Choisissez un visuel attractif

Un bel e-mailing nécessite forcément un beau visuel qui attire le regard, qui valorise et qui concrétise votre message. Vous sortez un nouveau produit, montrez-le ! Vous invitez à découvrir un nouveau point de vente, montrez-le aussi et donnez envie à vos destinataires de se déplacer !

 7/ Donnez de la visibilité à vos « Call to action »

Saviez-vous que 66 % des consommateurs ont acheté en ligne après avoir reçu un email ? C’est le taux de conversion ! Votre call to action doit correspondre à votre objectif. Vous mettez en place une offre promotionnelle ? Emmenez directement vos internautes sur votre site avec un code de réduction pour acheter directement en ligne en bénéficiant de cette offre. Vous voulez créer du trafic en magasin ? Permettez à vos clients de s’inscrire directement en quelques clics.

8/ Pointez vers une « landing page » pertinente

Le call to action s’accompagne forcément d’une landing page (ou « page d’atterrissage ») pertinente. Elle convaincra votre cible d’effectuer l’action que vous lui proposez. Idéalement, cette action ne prendra que quelques instants : effectuer un achat en ligne, s’inscrire à un événement, répondre à une enquête. Là aussi, un beau visuel et une belle mise en page susciteront l’intérêt.

9/ Signez vos emailings

Votre e-mailing est une prise de parole. Certes, vous vous identifiez clairement grâce à votre nom d’expéditeur, mais il est bon de signer. Si vous invitez vos clients à une soirée inauguration ou anniversaire d’un point de vente, on peut parfaitement imaginer que c’est le directeur ou la directrice qui invite. Dans le cadre d’une communication RH de recrutement ou d’entretiens à passer, on peut imaginer que c’est le responsable des ressources humaines qui émet l’e-mailing.

10/ Proposez le désabonnement

Enfin, comme pour une newsletter, votre e-mailing devra idéalement proposer à vos destinataires de se désabonner en quelques clics. Rien de plus agaçant pour un internaute que de continuer à recevoir des e-mailings non désirés sans pouvoir se désabonner ! Continuer à leur envoyer des communications pourrait jouer en votre défaveur et ternir votre image auprès d’eux.

En conclusion, il est important d’adopter une véritable stratégie e-mailing au sein de vos équipes. Découvrez bientôt les 5 réflexes à adopter après l’envoi d’un e-mailing pour en tirer des enseignements et améliorer vos prochains envois.